Commission clears Deutsche Bahn to buy UK’s Arriva


How Europe contributes to Ethiopia’s repression


Licence restrictions eased on Sky Italia


Iniesta the closest talent to Messi, says former Barcelona coach Luis Enrique


Shipping insurance under investigation


Cardinal Barbarin : quelle sanction du pape François ?


Michael Jackson: 4 millions d’albums vendus


Le président Issoufou relance la construction du barrage de Kandadji sur le fleuve Niger


VIDEO. Conférence des évêques de France : “L’homosexualité est un phénomène complexe que l’Eglise ne sait pas bien analyser”


Attentats au Sri Lanka : des touristes français témoignent

VIDEO – François Hollande incapable de dire non à Valérie Trierweiler : son “embrasse-moi sur la bouche” ridiculisé 5 ans après

  • MEDIATORECONDOMINIALE
  • January 3, 2020
  • News
  • No Comments

Le baiser presque forcé de Valérie Trierweiler et François Hollande après sa victoire à la présidentielle en 2012 n’a pas fini faire parler. Dans son livre Chronique d’une débâcle, Jean-Christophe Cambadélis n’a pas hésité à analyser cette scène pour charger l’ancien président.

On n’a pas fini de commenter cette célèbre scène. Nous sommes le 6 mai 2012, place de la Bastille et François Hollande vient d’être élu président. Il est sur la scène, aux côtés de sa compagne de l’époque, Valérie Trierweiler. Dans une effusion de joie, elle lui somme alors de lui manifester publiquement son amour. « Embrasse-moi sur la bouche », lui demande-t-elle. François Hollande s’exécute, un léger malaise traverse son visage.

La scène fait mouche et témoigne de la volonté de Valérie Trierweiler d’affirmer son couple aux yeux du monde. Cinq ans et une rupture plus tard, elle continue d’être analysée. Selon Jean-Chistophe Cambadélis, qui a publié Chronique d’une débâcle mercredi 27 septembre, ce baiser presque forcé raconte ni plus ni moins le quinquennat de François Hollande. « Cette scène révèle à la France entière la manière dont il la présidera : on pourra tout lui demander, même le plus grotesque, il y répondra. Il ne sera pas l’homme qui dira non, il fera au mieux », écrit-il. Sur le plateau de LCI mercredi, face à David Pujadas, il a confirmé son analyse. « Un homme qui répond à tout », a renchéri l’ancien patron du PS.

Click Here: kenzo online españa


Got Something To Say!

Your email address will not be published. Required fields are marked *

BACK TO TOP