Williams considers sale – terminates ROKiT sponsorship!


Surround Sound: High Tech Meets the Beast Within Us


Spendor A7 loudspeaker


Audio Research LS5 preamplifier & BL2 input controller


Germany’s Scholz sees recovery fund as more than money


Cambridge Audio Edge A integrated amplifier


CH Precision M1.1 power amplifier


PS Audio UltraLink D/A processor


Wisconsinites Flood Open Bars After 'Safer At Home' Struck Down


Coronavirus : "chute vertigineuse" des remboursements en optique et dentaire

Les Français consomment trop d'acides gras saturés

  • MEDIATORECONDOMINIALE
  • May 9, 2020
  • News
  • No Comments

Si l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) dévoile que les Français respectent plutôt bien les apports énergétiques journaliers en lipides recommandés, l’organisme estime également qu’ils consomment trop d’acides gras saturés, potentiellement néfastes pour la santé.

La part des lipides dans notre alimentation devrait idéalement représenter 35 à 40 % de nos apports énergétiques journaliers. Si nous respectons plutôt bien ce principe, 43 % des adultes et 34 % des enfants dépassent cependant cette recommandation, selon l’Afssa.En effet les lipides, indispensables au bon fonctionnement de notre organisme puisqu’ils permettent de couvrir nos besoins physiologiques et de prévenir certaines pathologies, favoriseraient, lorsqu’ils sont consommer en excès, une prise de poids excessive (1 g de lipides = 9 kcal), des maladies cardiovasculaires, certains cancers, le diabète, etc.De plus,l’Afssa note que les Français consomment trop d’acides gras saturés (constituants des lipides). Ils représentent en effet 16 % de nos apports énergétiques quotidiens moyens, au lieu de 12 % recommandés. L’organisme conseille ainsi de diversifier ses apports en graisses végétales et animales (beurre, préférer l’huile de colza et de noix au lieu de l’huile de palme, par exemple), et de consommer des poissons (notamment des poissons gras deux fois par semaine).Consommer ni trop peu, ni pas assez de lipides, voilà une nouvelle règle alimentaire de bon sens à intégrer.Emmanuelle VieillardSource : “Réévaluation des ANC en lipides : ni trop, ni trop peu“, Afssa, 16 mars 2010,

accessible en ligneClick Here: New Zealand rugby store


Got Something To Say!

Your email address will not be published. Required fields are marked *

BACK TO TOP