Michael Jackson était accro aux médicaments


Bretagne : irrité par un dépôt sauvage d’ordures, un maire retourne les déchets à l’envoyeur


Foot : à bientôt 52 ans, le Japonais Kazuyoshi Miura prolonge d’un an avec son club professionnel


“Yao”: chronique d’un retour en Afrique pour Omar Sy et Philippe Godeau


Abandoning domestic competitions is premature and unjustified, claims UEFA


Satanic Temple Asks To Hold Services At U.S. Naval Academy


Woman Arrested In 1996 Case Of Baby Found In Reservoir


6 tips to prevent auto theft


Ten Rules Changes Approved in High School Field Hockey


Rules Revisions in High School Volleyball Approved for 2018-19 Season

Leo DiCaprio, son faux pas écolo

  • MEDIATORECONDOMINIALE
  • January 17, 2020
  • News
  • No Comments

Le fervent défenseur de l’environnement Leonardo DiCaprio, a fait scandale ce week-end de clôture du festival de Cannes. L’acteur qui lutte contre les changements climatiques a parcouru 13 000 kilomètres dans un aller-retour entre la France et New-York pour aller chercher un prix le récompensant pour son engagement.

L’acteur du Titanic était devenu un modèle à suivre concernant son engagement pour l’écologie et sa lutte avec diverses associations environnementales, pour lesquelles il n’hésitait pas à faire don de sommes astronomiques. Mais la star, qui a réalisé un documentaire sur les gorilles menacés d’extinction, vient de commettre un faux pas qui lui coûte sa crédibilité en matière de défense de l’environnement.

Leonardo DiCaprio, présent toute la semaine au Festival de Cannes, n’a pas trouvé gênant de prendre un jet privé jusqu’à New York afin de se rendre au Riverkeeper Fishermen’s Ball où Robert De Niro en personne lui a remit un prix récompensant son engagement pour l’environnement. Attendu au gala de l’amfAR à Antibes afin de participer à une vente aux enchères pour lutter contre le SIDA, le bel acteur a repris un avion privé pour arriver à temps. DiCaprio aurait donc parcouru près de 13 000 kilomètres en quelques jours.

L’écolo qui avait assuré, lors de la cérémonie des Oscar en février, que les changements climatiques constituent « la plus grave menace à la survie de notre espèce » ne peut pas ignorer savoir que les avions privés consomment bien plus de carburant par passager que les avions de ligne réguliers. Et que de ce fait, ils favorisent l’effet de serre.

Afin de défendre l’acteur, son porte-parole a déclaré au Daily Mail que Leonardo DiCaprio n’a profité de ce vol que parce que les propriétaires de l’avion faisaient le même trajet que lui. Le comédien adepte des yachts et jets privés avait déjà déjà fait parler de lui en 2014 lorsqu’il avait utilisé son avion privé six fois en six semaines.

Crédits photos : Mark Lennihan/AP/SIPA


Got Something To Say!

Your email address will not be published. Required fields are marked *

BACK TO TOP