Wisconsinites Flood Open Bars After 'Safer At Home' Struck Down


Coronavirus : "chute vertigineuse" des remboursements en optique et dentaire


Father, Son Charged In Shooting Death Of Black Georgia Jogger


Judge Blocks Pritzker From Enforcing Coronavirus Executive Order


Quelques bonnes pratiques d'usage des masques


Macron envisagerait une prolongation du confinement au-delà du 10 mai


Les pays se replient sur eux-mêmes pour endiguer le nouveau coronavirus


Trump Chides Hogan For Korean Coronavirus Test Kits Deal


UH Hospitals Testing Drug To Protect Doctors From Coronavirus


Les adoptions de chiens et chats choisis sur Internet, un succès pour la SPA

La prévention de l’alcoolisme par le lobby de l’alcool fait polémique

  • MEDIATORECONDOMINIALE
  • May 19, 2020
  • News
  • No Comments

Pour la première fois en France, le lobby de l’alcool va soutenir et financer la prévention de l’alcoolisme. Les producteurs de vins spiritueux et bières ont proposé près de 5 millions d’euros pour financer des actions de prévention contre la dépendance notamment chez les femmes et les jeunes. Sans surprise, les recommandations jugées prioritaires par la Ligue contre le cancer n’apparaissent pas. Celle-ci en appelle à la responsabilité des pouvoirs publics.

Sommaire

  1. L’alcool, un frein dans la mise en place d’une santé efficace
  2. Un plan de prévention pour assurer le bien-être des jeunes et des femmes

L’alcool, un frein dans la mise en place d’une santé efficaceL’annonce du lobby de l’alcool concernant les mesures pour lutter contre l’

alcoolisme a suscité la colère des experts. Pendant des mois, certains d’entre eux ont attendu la publication du Plan gouvernemental de prévention des conduites addictives qui était sans cesse retardé.  “On attendait un vrai plan de prévention et de lutte contre les effets de l’alcool en France (prix plancher, taxe, etc)” affirme le docteur Amine Benyamina, psychiatre addictologue et président de de la fédération française d’addictologie, lui-même déçu par le plan proposé par le lobby. “Rappelons quand même quel’alcool est responsable de 49000 morts par an en France” ajoute-t-il.Un plan de prévention pour assurer le bien-être des jeunes et des femmesL’objectif principal de la campagne de prévention est de faire comprendre au grand public les dangers de l’alcool. Mais la Ligue contre le

cancer tient à rappeler des statistiques alarmantes dont ne fait pas état le lobby de l’alcool dans sa campagne :

  • L’alcool est responsable de morts prématurées à travers les accidents de la route, les violences et certains cancers ;
  • 54 % des Français ne sont pas conscients des risques qu’ils prennent en consommant de l’alcool et seulement 23 % savent que l’alcool augmente le risque de cancer ;
  • Les mesures qui pourraient être efficaces dans cette lutte sont l’augmentation du prix de l’alcool et le contrôle de la publicité.

La Ligue contre le cancer demande par ailleurs :

  • L’interdiction totale de la publicité des produits alcoolisés, internet compris ; 
  • Un étiquetage spécifique sur les risques liés à la consommation d’alcool sur tous les produits alcoolisés ;
  • Une taxation au gramme d’alcool sur les produits en contenant.

De son côté, l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA) s’oppose à la prévention de l’alcoolisme par le lobby de l’alcool auprès des jeunes :  “Les politiques de santé publique concernant l’alcool doivent être élaborées par des représentants de la santé publique, sans ingérence d’intérêts commerciaux. La participation de l’industrie des boissons et des entreprises et organisations de ce secteur à l’éducation des jeunes et aux activités destinées à la jeunesse pose un problème, étant donné que leur soutien, direct ou indirect, pourrait être considéré comme une tentative d’obtenir de la crédibilité auprès des jeunes”.Click Here: Bape Kid 1st Camo Ape Head rompers


Got Something To Say!

Your email address will not be published. Required fields are marked *

BACK TO TOP