Commission clears Deutsche Bahn to buy UK’s Arriva


How Europe contributes to Ethiopia’s repression


Licence restrictions eased on Sky Italia


Iniesta the closest talent to Messi, says former Barcelona coach Luis Enrique


Shipping insurance under investigation


Cardinal Barbarin : quelle sanction du pape François ?


Michael Jackson: 4 millions d’albums vendus


Le président Issoufou relance la construction du barrage de Kandadji sur le fleuve Niger


VIDEO. Conférence des évêques de France : “L’homosexualité est un phénomène complexe que l’Eglise ne sait pas bien analyser”


Attentats au Sri Lanka : des touristes français témoignent

Drew Barrymore en deuil

  • MEDIATORECONDOMINIALE
  • February 20, 2020
  • News
  • No Comments

Tragédie chez les Barrymore. Jessica, la sœur aînée de Drew, a été retrouvée inanimée dans sa voiture, de nombreux médicaments à ses côtés.

Les «sœurs de» n’ont pas toujours la belle vie que l’on imagine. Quelques mois à peine après Julia Roberts, c’est au tour de Drew Barrymore de perdre sa demi-sœur dans des circonstances tragiques.

La jeune femme a été retrouvée sans vie dans sa voiture à National City, au nord de San Diego en Californie. C’est une habitante du quartier qui a retrouvé la victime ce mardi 29 juillet vers 6h du matin alors qu’elle partait au travail, a-t-elle raconté à 10news. Incommodée par le stationnement du véhicule dans lequel se trouvait Jessica Barrymore, elle s’est approchée de la conductrice avant de constater qu’elle ne respirait presque plus. Elle aurait tenté de la ranimer, en vain, avant de prévenir la police. De nombreuses pilules blanches dont la nature n’a pas encore été identifiée ont été retrouvées étalées sur le siège passager, ce qui laisse à penser que la jeune femme se serait suicidée. Une autopsie devrait permettre d’en savoir davantage.

Le décès de la jeune femme est survenu la veille de son 48e anniversaire. Née le 31 juillet 1966, Jessica Barrymore était la fille de John Drew Barrymore et de Nina Waynes. Si la thèse du suicide est privilégiée, celle de l’addiction n’est pas écartée non plus. La famille Barrymore y a souvent été confrontée. John Drew Barrymore et son père ont souffert d’alcoolisme tandis que la jeune Drew a fréquenté les cures de désintoxication dès l’âge de 13 ans. Aujourd’hui guérie et mère de famille de Olive (21 mois) et Frankie (4 mois) qu’elle a eus avec l’acteur Will Kopelman, l’actrice avait raconté, notamment dans les pages de Gala, à quel point elle était comblée et épanouie dans sa nouvelle vie.

Sophie Samaille


Got Something To Say!

Your email address will not be published. Required fields are marked *

BACK TO TOP