Williams considers sale – terminates ROKiT sponsorship!


Surround Sound: High Tech Meets the Beast Within Us


Spendor A7 loudspeaker


Audio Research LS5 preamplifier & BL2 input controller


Germany’s Scholz sees recovery fund as more than money


Cambridge Audio Edge A integrated amplifier


CH Precision M1.1 power amplifier


PS Audio UltraLink D/A processor


Wisconsinites Flood Open Bars After 'Safer At Home' Struck Down


Coronavirus : "chute vertigineuse" des remboursements en optique et dentaire

Dépression : votre médecin peut vous aider !

  • MEDIATORECONDOMINIALE
  • May 18, 2020
  • News
  • No Comments

La dépression est une véritable maladie. De plus en plus fréquente, elle est aussi de mieux en mieux traitée. Le médecin généraliste dispose aujourd’hui de nombreuses armes pour aider les malades à sortir du cycle infernal et éviter les échecs des traitements. Le point sur un allié pour retrouver le sourire.

La dépression est une maladie très bien connueaujourd’hui. On estime que 5 % de la population estconcernée. Et il n’existe pas de parité en lamatière, puisque 2 femmes sont touchées pour unhomme.Votre médecin, votre alliéSi l’on a l’habitude de penser aux psychiatres et psychologues poursoigner nos maux de la tête, la réalité esttout autre. Dans les faits, les médecinsgénéralistes sont en première ligne dans letraitement de la dépression. Ils sont les premiersconsultés par les personnes qui connaissent des troubles del’humeur et sont aujourd’hui bien formés pourreconnaître les symptômes de la dépression.Votre médecin est à même de vous proposer untraitement adapté, en fonction de la gravité de votreétat, mais aussi de votre histoire et des difficultésque vous rencontrez. Sachez qu’il vous prescrira certainement unantidépresseur (inhibiteur sélectif de la recapturede la sérotonine ou une molécule plus ancienne). Maisdans tous les cas, il ne faut pas négliger l’approchepsychothérapeutique globale, qu’il s’agisse d’un soutienpsychologique, d’une thérapie comportementale et cognitiveou autre… Discutez-en avec votre médecin. Il travaillecertainement de concert avec des psychologues ou psychiatres verslesquels il pourra, si vous le souhaitez, vous orienter.Gare aux échecsEn matière de dépression, l’échec dutraitement n’est pas rare. Pour connaître les facteurspermettant de prédire le risque de rechutes, leslaboratoires Chiesi ont réalisé une vasteenquête auprès de 1 600 généralistes,baptisée ORPHEE. Les médecins devaient noter laréussite ou non du traitement qu’ils mettaient en place, aubout de 4 à 8 semaines. Puis ils devaient le mettre enrapport avec différentes caractéristiques du patient.Leurs conclusions permettent de mieux comprendre lesdifficultés rencontrées lors du traitement de lamaladie dépressive. Ainsi, ils ont constaté que lerisque d’échec était plus élevé si unautre trouble existait (anxiété, alcool..). Demême, si le patient est réticent à prendre desantidépresseurs, ces médicaments ont moins d’effets.Les antécédents du patient jouent également unrôle important dans le risque d’échec.Consulter le plus tôt possibleIl ressort également de cette l’étude que ledélai moyen entre l’apparition des symptômes et lapremière consultation est de 11 semaines et que plus lapersonne attend, plus le risque d’échec est important…Selon le Pr. Philippe Nuss, de l’hôpital Saint-Antoine, il nes’agit pas simplement du fait que la dépression est“aggravée“ par le temps, mais la difficulté àse rendre chez son médecin traduirait plutôt unegêne à parler de ses problèmes, des tendancesau repli sur soi et ces malades seront donc plus difficile àtraiter.Alors n’attendez pas pour consulter ! Certes pour en parlerrapidement avec son médecin, il est important de se sentiren confiance. Et il est bien sûr essentiel qu’il vous associeau soin, en vous apportant une réponse adaptée. Enretour, n’oubliez pas l’importance de suivre jusqu’au bout letraitement prescrit. Et si vous ne ressentez pasd’amélioration, ou si vous éprouvez des effetssecondaires gênants, n’hésitez pas à lesignaler. Votre traitement pourra être modifié pourvous permettre rapidement de voir la vie du bon côté!Alain SousaSource : Dépression et anxiété, lesdéfis pour le médecin généraliste,Présidé par le Pr. Maurice Ferreri et parrainépar les laboratoires Chiesi, Medec 2004.


Got Something To Say!

Your email address will not be published. Required fields are marked *

BACK TO TOP