Surround Sound: High Tech Meets the Beast Within Us


Spendor A7 loudspeaker


Audio Research LS5 preamplifier & BL2 input controller


Germany’s Scholz sees recovery fund as more than money


Cambridge Audio Edge A integrated amplifier


CH Precision M1.1 power amplifier


PS Audio UltraLink D/A processor


Wisconsinites Flood Open Bars After 'Safer At Home' Struck Down


Coronavirus : "chute vertigineuse" des remboursements en optique et dentaire


Father, Son Charged In Shooting Death Of Black Georgia Jogger

Coronavirus : la perte d'odorat/goût est un signal fréquent, confirme une étude

  • MEDIATORECONDOMINIALE
  • May 22, 2020
  • News
  • No Comments

La perte d’odorat et/ou de goût sont des symptômes fréquents chez les personnes atteintes de Covid-19 en Europe, selon une étude coordonnée par deux médecins ORL attachés à l’Université de Mons (Belgique).

Sommaire

  1. Récupération de l’odorat et du goût

Cette étude réalisée auprès de 417 patients infectés (263 femmes et 154 hommes) par le nouveau

coronavirus, mais de façon “non sévère“, montre que 86% présentent des

troubles de l’odorat (la plupart ne sentant plus rien) et que 88% ont des troubles du goût.Les troubles de l’odorat surviennent généralement en même temps que les

symptômes généraux (toux, douleurs musculaires, perte d’appétit, fièvre) et les symptômes ORL (douleurs faciales, nez bouché) de la maladie.Mais parfois la perte d’odorat ou goût arrive après ces autres symptômes (dans 23% des cas) ou avant (dans 12% des cas).Sans explication apparente, les femmes sont plus souvent sujettes à l’

anosmie (perte de l’odorat) que les hommes.Récupération de l’odorat et du goûtL’étude indique que près de la moitié des sujets (44%) récupère leur odorat dans un délai assez court de 15 jours.”Les autres patients doivent garder un bon espoir” de récupérer leur odorat “dans les 12 mois“, la récupération nerveuse étant “un processus lent“, selon le communiqué diffusé par l’Université de Mons (Umons).La récupération du goût est, elle, un processus plus “aléatoire” qui peut se faire avant, en même temps ou après la récupération de l’odorat.Les deux spécialistes ayant coordonné l’étude, Jérôme Lechien et Sven Saussez préconisent de considérer l’apparition d’anosmie et de

dysgueusie (perte partielle ou totale du goût) chez des patients sans antécédents ORL comme “un symptôme spécifique de l’infection à Covid-19“.Par précaution, ces personnes “devraient être considérées comme potentiellement infectées par le Covid-19 et donc isolées pour une période minimale de 7 jours” même si elles ne développent aucun autre des symptômes caractéristiques de la maladie.Une nouvelle enquête a été lancée par ces spécialistes pour vérifier que les personnes présentant une anosmie/dysgueusie isolée ont bien été atteints par le virus et pour mieux cerner les mécanismes de la perte du goût et des odeurs dans cette infection.A Paris, le Dr Alain Corré, ORL à l’Hôpital-Fondation Rothschild recommande lui aussi de considérer les personnes anosmiques comme porteurs du SARS-CoV-2, après avoir constaté avec un collègue que 90% de ces patients étaient positifs au test Covid-19.Click Here: Kangaroos Rugby League Jersey


Got Something To Say!

Your email address will not be published. Required fields are marked *

BACK TO TOP