Ronda Rousey Reportedly Leaving WWE Soon


Bosch Finishes 2nd, Earns Third Straight All-American Honor


Bosch Named 2016-17 MSUM Male Athlete of the Year


Hayden Zillmer named USA Wrestling Athlete of the Week


NXT UK Preview (01/30): WALTER To Compete in NXT UK Debut Match


Guillotine Grapevine: Chad Shilson on growing women’s wrestling in Minnesota and beyond


HHH Says “The Door Is Always Open” For Gronk To Come To WWE


SDSU Opens Season Ranked 16th By NWCA


Seth Rollins & AJ Styles Injury Updates


Cody Admits Thinking About Using AEW To Avenge Vince Ending WCW

Coronavirus : "chute vertigineuse" des remboursements en optique et dentaire

  • MEDIATORECONDOMINIALE
  • May 24, 2020
  • News
  • No Comments

La consommation de soins optiques et dentaires a diminué de plus de 90% depuis le confinement imposé pour enrayer l’épidémie de Covid-19, selon une étude présentée jeudi par le courtier en assurances Gerep.

La

crise sanitaire “est loin d’être neutre sur les dépenses de santé des Français“, affirme dans un communiqué la société de courtage, qui a analysé la consommation d’un échantillon de 60.000 assurés et ayants droit, essentiellement constitué de contrats d’entreprises.Alors que les remboursements étaient à peu près au même niveau qu’au début 2019, le confinement a eu un effet radical: -65% dès la semaine du 16 mars et jusqu’à -84% la semaine du 13 avril, par rapport à la même période l’année précédente.En optique, où le marché était déjà en baisse d’environ 30% pour diverses raisons, “une chute vertigineuse” à -90% s’est produite dès la mi-mars, seule une poignée de magasins assurant encore un service minimum dans chaque département.Même phénomène en dentaire, tous les cabinets ayant fermé leurs portes à la demande de l’Ordre de cette profession, ce qui a entraîné “un net décrochage” de -88% dès la première semaine et même -100% la semaine dernière.La débâcle concerne aussi les consultations médicales: jusqu’à -68% pour les généralistes et -79% pour les spécialistes. Des tendances plus fortes que la baisse d’activité rapportée par la Sécu et les syndicats, Gerep prenant en compte les dépassements d’honoraires dans son étude.Du côté des pharmacies, les remboursements sont restés stables jusqu’à début avril, avant une “chute brutale” de 33%, supérieure aux estimations des syndicats, le panel du courtier comprenant surtout des actifs et peu de retraités.


Got Something To Say!

Your email address will not be published. Required fields are marked *

BACK TO TOP