Michael Jackson était accro aux médicaments


Bretagne : irrité par un dépôt sauvage d’ordures, un maire retourne les déchets à l’envoyeur


Foot : à bientôt 52 ans, le Japonais Kazuyoshi Miura prolonge d’un an avec son club professionnel


“Yao”: chronique d’un retour en Afrique pour Omar Sy et Philippe Godeau


Abandoning domestic competitions is premature and unjustified, claims UEFA


Satanic Temple Asks To Hold Services At U.S. Naval Academy


Woman Arrested In 1996 Case Of Baby Found In Reservoir


6 tips to prevent auto theft


Ten Rules Changes Approved in High School Field Hockey


Rules Revisions in High School Volleyball Approved for 2018-19 Season

Brigitte Macron première dame, elle « s’inquiète » des faux-pas

  • MEDIATORECONDOMINIALE
  • January 6, 2020
  • News
  • No Comments

Si Brigitte Macron affiche son radieux sourire aux photographes et une certaine assurance dans la démarche, elle appréhende son rôle de première dame auprès de son mari, Emmanuel Macron, devenu président de la République. Des confidences qui nous viennent de son ami, Philippe Besson.

A chaque nouvelle élection présidentielle, le palais de l’Elysée dans le 8ème arrondissement de Paris, change de locataire. Un déménagement qui rend Brigitte Macron, l’épouse d’Emmanuel Macron un peu fébrile. Il faut dire qu’il y a seulement 3 ans, elle n’imaginait pas suivre l’homme de sa vie sur ce chemin. Le 15 mai prochain, à l’issue de la passation de pouvoir à l’Elysée, elle sera la nouvelle première dame, celle qui prendra la main sur la grosse machine qu’est l’Elysée pour les dîners officiels, les réceptions, la décoration… En effet le couple a prévu de s’y installer.

Un grand changement pour elle, selon son ami, l’écrivain Philippe Besson. « L’arrivée à l’Elysée, elle n’a pas du tout voulu la théoriser avant. C’est quelque chose qui lui fait peur, je pense qu’elle a une vraie inquiétude. Elle espère être à la hauteur et ne pas commettre de faux pas », a confié l’écrivain dans La Nouvelle Edition sur C8, lundi 8 mai.

Celle qui fut prof de français à Amiens puis à Paris dans le XVIe ne s’attendait donc pas à être au centre de l’attention. Elle ne s’imaginait pas grimper les marches emblématiques de l’Elysée, du temps où elle dispensait des cours à ses élèves : « Il y a des femmes qui accompagnent leur mari pendant trente ans et qui s’y préparent. Elle, il y a trois mois, elle ne pensait pas que son mari serait président. Elle a une vraie inquiétude, ce n’est pas un truc qui la fait rêver. Elle le fera, puisqu’elle accompagne son mari ». Quoi qu’il arrive, elle devra maintenant déposer ses valises et s’habituer à cette nouvelle ambiance. Ses modèles ? Carla Bruni et Michelle Obama. Elle a aussi en mémoire des faux-pas de Valérie Trierweiler. Depuis 20 ans, celle a décidé de l’accompagner dans tous ses choix, assumera assurément ses fonctions avec élégance

Crédit photo: Bestimage


Got Something To Say!

Your email address will not be published. Required fields are marked *

BACK TO TOP